Le meilleur de la musique classique pour tous, jour après jour

La musique classique du jour


Mardi 1 décembre 2009

Cantique de Jean Racine, de Gabriel Fauré


Gabriel Fauré, par John Singer Sargent vers 1889 (source: Wikipédia)

Gabriel Fauré, par John Singer Sargent vers 1889 (source: Wikipédia)

Nous écouterons aujourd’hui le Cantique de Jean Racine, une courte mais magnifique œuvre sacrée pour chœur et orchestre (ou orgue) composée par Gabriel Fauré en 1864.

Gabriel Fauré (1845 - 1924) est l’un des grands compositeurs français de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Élève de Camille Saint-Saëns, il sera l’organiste titulaire de l’église de la Madeleine à Paris, puis professeur de composition au conservatoire de Paris (succédant à Jules Massenet), et enfin directeur de cet établissement. Musicien réputé en son temps, il deviendra membre de l’Institut de France en 1909 et sera même décoré Grand-Croix de la Légion d’honneur en 1920, quelques années avant d’être atteint d’une pneumonie qui lui sera fatale.

On retiendra de son œuvre de nombreuses pièces, en particulier :

  • un Requiem op.48 (1887)
  • plusieurs pièces vocales pour choeur et orchestre, parmi lesquelles Pavane op.50 (1887), Pelléas et Mélisande op.80 (1898) ou encore le Cantique de Jean Racine op.11 (1864)
  • de nombreuses pièces pour piano solo ainsi que des sonates piano/violon, des trios, etc.

Le Cantique de Jean Racine est une œuvre écrite à l’origine pour chœur SATB + quintette à cordes et harpe, version suivie de peu par un arrangement pour choeur et orgue ou piano (les deux versions sont proposées à l’écoute ici). Elle commence par une introduction instrumentale ou à l’orgue, à la suite de laquelle chacune des voix rentre à son tour, en commençant par les basses. On retrouve un passage instrumental vers le milieu de la partition, dans lequel des modulations de tonalité amènent le sommet expressif de l’œuvre au 2ème couplet.

Le texte à l’origine de l’œuvre a été écrit par le dramaturge Jean Racine (1639 - 1699 ; on l’appelle beaucoup plus souvent par son seul nom !), il s’agirait de la paraphrase d’un hymne attribué à saint Ambroise (Consors paterni luminis).

Verbe égal au Très-Haut, notre unique espérance,
Jour éternel de la terre et des cieux,
De la paisible nuit nous rompons le silence :
Divin sauveur, jette sur nous les yeux.
Répands sur nous le feu de ta grâce puissante ;
Que tout l’enfer fuie au son de ta voix ;
Dissipe ce sommeil d’une âme languissante
Qui la conduit à l’oubli de tes lois!
Ô Christ ! sois favorable à ce peuple fidèle,
Pour te bénir maintenant assemblé ;
Reçois les chants qu’il offre à ta gloire immortelle,
Et de tes dons qu’il retourne comblé.

On consultera l’article de Wikipédia pour plus de détails : Cantique de Jean Racine.

Cette œuvre très solennelle est devenue un grand classique pour les chœurs amateurs et professionnels. On en trouvera les partitions libres de droit au format PDF sur le site de l’International Music Score Library Project : Partitions du Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré.


VN:F [1.0.8_357]
Note: 7.5/10 (42 votes)

Mots-clés: , , ,

20 réponses à “Cantique de Jean Racine, de Gabriel Fauré”

  1. Maz dit :

    Hey bien ça faisait longtemps ! ;)

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 0.0/5 (0 votes)
  2. VERT ET NOIR dit :

    C’est tout simplement magnifique !

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.0/5 (2 votes)
  3. Gabrielle dit :

    Une pure merveille! Divinement interprêtée! Merci.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.0/5 (2 votes)
  4. besognet dit :

    magnifique sublime

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.0/5 (2 votes)
  5. Charles dit :

    Comment vous remercier ? Ce cantique que je découvre. Je croyais bien connaître Gabriel Fauré notamment au travers de son requiem. Et là… j’en suis ému aux larmes. D’où vint cette inspiration ? Ce génie créateur ? Fauré le catholique mérite bien notre écoute en silence. Foi d’un réformé.
    Bravo pour votre site. C’est remarquable.
    Charles

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.7/5 (3 votes)
  6. Hubert dit :

    Merci de poster ce chef-d’oeuvre sur la Toile

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.0/5 (2 votes)
  7. Patricia dit :

    Quelle émotion … j’écoute cette interprétation fabuleuse régulièrement avec un casque. Nous la partageons en famille et avec des ami(es). Cantique incroyable où Dieu n’est jamais cité mais si présent. Très fort Monsieur Fauré, vraiment. Mais comment se procurer ce CD de Laurence Equilbey ? Merci encore pour les créateurs de ce site. Impossible à trouver. Merci oui merci.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.0/5 (2 votes)
  8. luce dit :

    12 mars 2011

    Quel bon moment que l’écoute de cette oeuvre magnifique. C’est vrai que Dieu n’est jamais cité ,mais quelle présence.
    Je suis alto et bientôt notre chorale aura à l’interpréter. Je m’imprègne . Cette interprétation est très inspirante. Grand merci

    Note 5/5

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.3/5 (3 votes)
  9. CHAUVEAU dit :

    J’ai chanté comme basse ce cantique, il y a plus de quarante années, une musique magnifique, sur un texte sublime. Racine avait peut-être compris une des théories du logos de Philon d’Alexandrie, “le Logos Messie” de Saint-Jean l’Evangéliste.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 3.0/5 (2 votes)
  10. Burdin dit :

    Merci pour ce cantique magnifique…mais pourquoi n’y a-t-il plus le lien pour l’écouter??
    Et Bravo pour votre site

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 5.0/5 (1 vote)
  11. admin dit :

    Bonjour,

    Il semble qu’il y a (ou avait) un problème avec le site Jiwa pour l’intégration des airs.

    C’est corrigé pour cet article, avec une écoute intégrée via Youtube.

    Bonne journée

    VN:F [1.0.8_357]
    Note: 5.0/5 (1 vote)
  12. Choriste dit :

    C’est pas mal, mais la version de la Maîtrise de Nîmes est vraiment bien aussi ! A écouter !

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 5.0/5 (1 vote)
  13. frederique dit :

    merci de m’avoir permis de ré-entendre cette oeuvre magnifique diffusée ce matin sur radio classique. C’est une splendeur.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 5.0/5 (1 vote)
  14. Sylvaine dit :

    Magnifique interprétation! Je l’écoute en boucle, car je suis alto et notre chorale doit l’interpréter à la Basilique d’Albert pour la Sainte Cécile, accompagnée par notre Harmonie. J’ai hâte d’y être, car ce chant est tout à fait adapté à notre magnifique Basilique.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 4.5/5 (2 votes)
  15. Sylvaine dit :

    J’ai oublié de donner ma note! Rectification dans l’instant!

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 4.0/5 (1 vote)
  16. emilia dit :

    mais c’est jean racine qui a écrit cette musique ???? quel est le lien avec jean racine dans cette musique, pourquoi cantique de jean racine ? vous pouvez m’aider s’il vous plait ?

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 0.0/5 (0 votes)
  17. admin dit :

    Racine a écrit le texte que Fauré a mis en musique : http://fr.wikipedia.org/wiki/C.....ean_Racine

    VN:F [1.0.8_357]
    Note: 0.0/5 (0 votes)
  18. François dit :

    Nous interprétons cette œuvre pour notre concert de Noël, à Poitiers. Merci de l’aide apportée, de l’apprentissage à l’interprétation.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 0.0/5 (0 votes)
  19. François dit :

    Suite : Je me permets de reprendre le texte pour la présentation du programme. N’hésitez pas à me contacter si vous ne le permettez pas. Vous serez cités, bien sûr.
    F. de L.

    VA:F [1.0.8_357]
    Note: 0.0/5 (0 votes)
  20. admin dit :

    Vous faites bien !
    Au plaisir

    VN:F [1.0.8_357]
    Note: 0.0/5 (0 votes)

Poster un commentaire