Le meilleur de la musique classique pour tous, jour après jour

La musique classique du jour


Mercredi 5 septembre 2012

Les Sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn


Nous écoutons aujourd’hui Les Sept dernières paroles du Christ en croix (titre original Die sieben letzten Worte unseres Erlösers am Kreuze), une très belle œuvre du compositeur autrichien Joseph Haydn (1732-1809), composée à partir de 1786.

L’œuvre est construite autour des sept dernières paroles prononcées, d’après les quatre évangiles, par Jésus en croix, peu avant sa mort (voir sur Wikipédia) :
- Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font (Lc 23:34)
- Au Bon Larron (Saint Dismas) : En vérité, je te le dis, aujourd’hui, tu seras avec moi dans le paradis (Lc 23:43)
- À Marie : Femme, voici ton fils. : suivi de Voici ta mère à Jean (Jn 19:26-27)
- Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? (Mc 15:34 et Mt 27:46) Il s’agit de l’émouvant Eli, Eli, Lama Asabtani en araméen que l’on retrouve par exemple dans la Passion selon saint Matthieu de Bach, dans la vidéo à 2h17m20s)
- J’ai soif (Jn 19:28)
- Tout est achevé (Jn 19:30) Pour les connaisseurs, cette parole est citée dans l’air pour alto Es ist vollbracht de la Passion selon saint Jean de Bach.
- Père, entre tes mains je remets mon esprit (Lc 23:46)

À ces 7 mouvements destinés à faire suite à la lecture de chacune des paroles par le célébrant lors d’une messe, Haydn a ajouté une introduction ainsi qu’un mouvement final, mettant en musique un tremblement de terre.

La première version composée par Haydn en 1786 était destinée à un orchestre, mais il la remania l’année qui construire une suite de 9 quatuors à cordes à partir des différents mouvements. Enfin, on rencontre parfois une version oratorio, chantée, adaptée en 1795 par Haydn suite à l’écriture d’un livret par un chanoine bavarois.


VN:F [1.0.8_357]
Note: 7.9/10 (17 votes)

Mots-clés: ,

Poster un commentaire